Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 21:37

Dans les premiers siècles de notre ère, les mosaïques constituaient un signe de prospérité économique. Elles ornaient les thermes, les temples et certaines villas en particuliers les salles de réception, les salles à manger,.et les salles de bains. Vitruve en parlait déjà au 1er siècle avant J-C.


Elles ont fait leur apparition à Sens Agendicum dans le courant du 1er siècle après J-C avec la construction de la nouvelle ville romaine. Toutes celles retrouvées depuis un siècle et demi sont tout à fait splendides, mais je souhaiterais vous présenter celle qui, à mon avis, présente la plus grande originalité.

 

La mosaïque de la Course du Soleil

 

Elle est datée du IIIe siècle. C'est d'un ensemble rectangulaire de 11 mètres sur 9, et composé de 35 compartiments carrés. Cette mosaïque est encadrée d'une bordure de rinceaux (a) de lierre, entremêlés de fleurs polychromes, le tout sur fond blanc. Les Musées de Sens conservent un morceau de cette bordure.

(a) rinceau : ornement en forme de branchages enroulés présent en architecture, en mosaïque, et en peinture


Le motif central représente une image de la mythologie grecque. Phaéthon, fils d'Hélios, le soleil, tente de maîtriser les chevaux effrayés de son père. Il meurt foudroyé pour avoir perdu le contrôle du char, et d'avoir ainsi manqué d'embraser le monde.

Des médaillons décoratifs de petites dimensions aux quatres coins représentent les saisons. Ils démontrent l'action du soleil sur les saisons et sur le monde.

 

Mosaïque - DSC03208 - Copie

Photo de l'auteur publiée avec l'autorisation des Musées de Sens


Pour la composition de cette mosaïque Augusta HURE précise : « Ces cubes sont de marbre et de pâte opaque de verre dit émail. Les premiers sont gris, noir, blanc, rouge, rose, fleur de pêches et jaunes antiques. L'opus de verre, bleu et vert ».

 

Ce médaillon central historié est entouré d'autres motifs en torsades et de figures géométriques diverses.

La composition du médaillon secondaire rappelle un motif floral au centre d'une couronne tressée.

 

Mosaïque - Motif en torsade polychrome de la mosaïque de

Photo de l'auteur publiée avec l'autorisation des Musées de Sens

 

Ces deux motifs, ainsi que celui de la bordure sont un mélange d'opus tesselatum (a) et d'opus vermiculatum (b), ce dernier étant plus utilisé pour le motif central.


(a) opus tesselatum : technique la plus utilisée. Des cubes taillés d'environ 1 cm² sont posés sur un ciment et liés par des joints fins ; les surfaces couvertes peuvent excéder 50 m².


(b) opus vermiculatum : mosaïque de tesselles minuscules adaptés parfaitement aux dessins et juxtaposés sans joint ; permettant les dégradés, elle imite la peinture, et est surtout réservée aux panneaux figurés (emblema) réalisés dans des ateliers sur des supports spéciaux etr facilement ajouté au reste de la composition.


Augusta HURE précise qu'à l'endroit de la fouille les archéologues ont trouvé un épais lit de cendres et de matières calcinées sur le pavement. Ceci atteste d'un violent incendie. Elle précise également que ce niveau de destruction a été retrouvé sur tout le pourtour de la ville.

 

On notera qu'avec l'iconographie de la façade des termes représentant des scènes de gigantomachie (a), l'art gréco-romain était, à cette époque, très prisé à Agendicum.

(a) voir l'article « Sens et l'eau »

 

C'est un très petit aperçu des magnifiques collections gallo-romaines des Musées de Sens. J'encourage vivement tous ceux qui le peuvent à venir découvrir les trésors qu'ils renferment.

 

Documents consultés

  1. VITRUVE, « de l'architecture » livre VII, sur le site de Philippe REMACLE

  2. Bulletins de la Société Archéologique de Sens : tome 26 de 1911, et tome 27 de 1912.

  3. Augusta HURE, « Le Sénonais Gallo-romain » éditions Culture et Civilisation à Bruxelles.

  4. Jean-Paul DELOR, Carte archéologique de la Gaule – L'Yonne 89/2.

  5. Dossiers d'Archéologie, n°346 de juillet-août 2011, « Mosaïques antiques, dernières découvertes ».

Cartes postales anciennes

SENS - Mozaîque romaine du 1er siècle -1 2

 

SENS - Mozaîque romaine du 1er siècle -2 2

Partager cet article

Repost 0
Published by agendicum - dans SENS antique
commenter cet article

commentaires

Richard LEJEUNE 12/04/2012 11:31


Merci pour ces précisions.

agendicum 13/04/2012 05:43



Avec plaisir



Richard LEJEUNE 12/04/2012 09:44


Les seuls qui ont pu être sauvés des déprédations du temps ou des hommes ?


 


En d'autres termes, s'il s'agit de pillards, se peut-il que d'autres fragments aient été arrachés et vendus à des collectionneurs privés, comme cela fut fréquent pour des pièces égyptiennes ?

agendicum 12/04/2012 10:59



Dans ce quartier de la ville de Sens (hors les murs), des constructions ont été élevées au cours des âges par dessus tout un tas de merveilles. Tout çà a été totalement oublié jusqu'au XIXe
siècle. Sur cette mosaïque avait été creusée un fosse d'aisance. Donc uns grosse partie a diparue et le reste était en piteux état. C'est grâce au talent des restaurateur, que l'on peut en
admirer les restes aujourd'hui.



Richard LEJEUNE 12/04/2012 08:07


L'ensemble de la mosaïque de Phaéton est-il conservé à Sens, ou les Musées ne possèdent-ils que le médaillon central que vous nous montrez et le morceau de la bordure originale auquel vous faites
allusion ?

agendicum 12/04/2012 09:38



Les Musées de Sens ne conservent que les 3 framents, le médaillon central, le motif floral et  un échantillon de la bordure. Ce sont les seuls qui ont pu être sauvé.



sittelle 08/04/2012 20:49


Magnifique... à l'archéosite de Samara près d'Amiens,


http://www.samara.fr/le-parc/artisanat-prehistoire.html


on voit comment faire les mosaïques à la gallo-romaine, très astucieux: les tesselles, qui sont inégales sont posées face
contre une toile-patron, avec un collage provisoire; puis retournées dans le mortier, ainsi les hauteurs sont compensées; mais quel travail, qui résiste à deux mille ans... J'y pensais cette
semaine en voyant le revêtement très laid et abimé du Conservatoire de Mantes dont les briquettes se détachent au bout de deux ans seulement... Bonnes fêtes de Pâques !

agendicum 09/04/2012 06:39



Bonjour - Je ne connais pas l'Archéosite de Samara. J'en prends bonne note pour un prochain séjour en Picardie.



Isabelle - Paac-archéologie 08/04/2012 07:48


Quelle splendeur!


Nous viendrons un jour à Sens admirer toutes ces oeuvres...

agendicum 08/04/2012 08:03



Lorsque vous aurez prévu cette visite, prévenez moi. Je vous réserve ma journée.



Présentation

  • : Sens et le Sénonais antique et médiéval
  • Sens et le Sénonais antique et médiéval
  • : Histoire et Archéologie antique et médiévale d'un territoire immense constitué par les départements de l'Yonne, de la Seine-et-Marne, et d'une partie du Loiret et de l'Aube. Sa capitale s'est appelée successivement Agedincum, Senones, puis SENS.
  • Contact

Rechercher

Archives